Warning: Use of undefined constant REQUEST_URI - assumed 'REQUEST_URI' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/bicsh5fhczbp/public_html/BRIDGEAFRICA24.COM/wp-content/themes/saxon/functions.php on line 73
Une journaliste marocaine accusée d'avortement illégal fait l'objet d'une protestation en dehors de son procès - Bridge Africa 24
InfoSocieties

Une journaliste marocaine accusée d’avortement illégal fait l’objet d’une protestation en dehors de son procès

Les manifestants ont organisé une manifestation devant un tribunal de Rabat à l’occasion de la dernière audience du procès d’un journaliste marocain accusé d’avoir subi un avortement illégal et d’avoir eu des rapports sexuels avant le mariage.

Le tribunal marocain répondra jeudi à l’appel à la libération du journaliste Hajar Raissouni, accusé d'”avortement illégal” et de “relations sexuelles hors mariage”.

Pour la deuxième audience qui s’est tenue lundi, les avocats de la défense ont de nouveau plaidé en faveur de sa libération, soulignant les nombreux “défauts du processus” et dénonçant les “preuves fabriquées de toutes pièces” en l’absence de crime évident au moment de son arrestation.

Le journaliste de 28 ans, qui travaille pour le quotidien arabophone Akhbar Al-Yaoum, risque jusqu’à deux ans de prison en vertu du code pénal marocain, qui punit les relations sexuelles hors mariage et l’avortement lorsque la vie de la mère n’est pas en danger.

Selon une journaliste de l’AFP, des militantes des droits de l’homme et des féministes étaient présentes lundi à la cour pour soutenir l’affaire.

Elle a été détenue après avoir été arrêtée fin août devant un centre médical à Rabat, affirmant avoir reçu un traitement pour hémorragie interne. Hajar a qualifié son arrestation d'”affaire politique”.

Related posts
Accueil Afrique de I'EstAfrique de I'EstInfoOugandaPolitique et élections

La police ougandaise bloque la marche anti-corruption du chef de l'opposition

Accueil Afrique CentraleAfrique CentraleChadInfo

Les ex-victimes de crimes de guerre crient au scandale à propos de ce qu'elles décrivent comme une “campagne de libération "

Accueil Afrique CentraleAfrique CentraleGabonInfo

Gabon: l'ex-directeur de cabinet du président Ali Bongo arrêté

Accueil Afrique AustraleAfrique AustraleInfoZimbabwe

Zimbabwe: L'ex-dirigeant décédé Mugabe Mugabe a laissé derrière lui 10 millions de dollars, maisons - Rapport

Sign up for our Newsletter and
stay informed

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *